Une fois n'est pas coutume, j'écrirai ici en "je" et j'enfilerai sans distinction mes casquettes (celles de musicien et de journaliste). Tant pis pour le recul, tant pis pour l'objectivité: les événements vécus la semaine dernière étaient bien trop enrichissants pour ne pas être racontés.
...