Je pense qu'il y a eu quelques pressions de la part des développeurs. Cette interdiction arrivait à son terme et n'avait plus de sens. C'est intéressant de se poser la question de la raison de cette décision à l'heure du contexte politique actuel en Allemagne. Il est vrai qu'on aurait pu s'attendre à un durcissement, un renforcement pour mieux contrôler. J'ai du mal à comprendre le fait que cette décision ait été prise maintenant. Cependant, je ne pense que pas que ce facteur aurait pu jouer. C'est peut-être dans l'optique de créer des jeux vidéo à portée plus pédagogique parce que la conséquence justement, c'est qu'il y aurait plus de développeurs allemands ou étrangers qui créeraient des jeux sur la Seconde Guerre mondiale.
...