Article du magazine

L'édito: Naufrage universel

Laurent Raphaël

Les Misérables de Ladj Ly est un grand film. Pas seulement parce qu'il rend compte en mode viscéral d'une réalité sociale à bout de souffle, mais parce qu'il étale sur nos pupilles le désarroi d'une population qui a perdu le goût de l'universel, s'enlisant inexorablement dans les divisions, le repli, la haine, les ténèbres. L'Autre est au mieux un serpent dont on accepte les petits trafics pour éviter la morsure, au pire un ennemi à abattre. Mais jamais en tout cas un être aimé et respecté pour ce qu'il est, par-delà ses différences. Tous -flics ripoux, caïds, proxénètes, intégristes- se neutralisent par la peur ou par l'intimidation, garantissant un équilibre précaire, instable et inflammable.

Article du magazine

Proxima: être astronaute et mère

Alice Winocour envoie Eva Green dans les étoiles, non sans d'abord questionner la relation complexe entre travail et maternité dans notre société. Si l'angle est passionnant, le résultat l'est un peu moins... Rencontre.

À vous Simone 2/6: Vis ma vie de princesse Disney

Estelle Spoto

En 2019, on a fêté les 50 ans du premier pas sur la Lune et les 30 ans de la chute du mur de Berlin, moins l'anniversaire de la sortie du Deuxième Sexe de Simone de Beauvoir, en 1949. Septante ans plus tard, à l'ère #MeToo, le livre n'a pourtant quasiment pas pris une ride. Et si on chaussait les lunettes tendues par Simone pour observer quelques objets et figures de la Pop Culture contemporaine? Cette semaine: La Reine des neiges, qui a profité des premiers flocons ardennais pour reconquérir les salles de ciné.