S'il est relativement courant que des romans soient adaptés au théâtre, rares sont les metteurs en scène à s'emparer de bandes dessinées. Car là où l'écriture pure laisse le champ libre à l'imagination, les planches et les cases imposent un univers visuel avec lequel la réalité terre à terre d'acteurs en chair et en os peut difficilement se mesurer. C'est pourtant le pari de Coline Struyf, qui s'attaque en prime à un roman graphique complètement singulier
...