Ca ne risque pas de gâcher le Mondial des Belges. Contrairement à la non sélection de Nainggolan qui résume plutôt bien l'état actuel de la société. Surtout ne pas sortir du cadre. Ne pas montrer le mauvais exemple aux gosses en fumant des clopes et en buvant des coups même avec un énorme abattage sur la pelouse. Mieux vaut faire primer le fric sur le sportif (regard vers la Chine) et la décence fiscale (clin d'oeil à l'adresse de la Suisse et du Luxembourg). En attendant, les Diables rouges s'envoleront pour Moscou sans hymne officiel. Toujours particulièrement clairvoyante, qu'il s'agisse de prolonger un entraîneur avant qu'il ait fait ses preuves ou de se trouver une petite musique pour se donner du courage et mobiliser les foules, l'Union belge n'avait rien trouvé de mieux que d'embaucher le clivant Damso avant de se rétracter face au tollé.
...