, renseignait le sympathique festival liégeois avant même son coup d'envoi. Le Micro a vécu et bien vécu ce week-end. Sous le cagnard et en trois temps. Quatre même avec sa foire du disque dominicale et son concours international de chaises musicales. Parlons d'abord du décor. Si le Micro a toujours fait attention à sa déco, l'Oasis a cette année des allures d'havre de paix et d'espace bien être en matériaux de récup. Forêt tropicale, faux bambous et vrais brumisateurs... Ici, on se rafraichit sous le crachin, boit des Granitas alcoolisés et par un passage dérobé se glisse dans une mini boîte de nuit. Couilles à facettes, spots en bacs de bière... C'est vite crowdy (l'espérance de vie à l'intérieur est d'un quart d'heure) mais ça danse à genoux, couché, assis. Il a dû s'y passer des choses.
...