Deux mecs se marrent (d'autres devraient tripper ce week-end) en regardant tourner les éoliennes. Nouveau site, nouveaux chapiteaux, nouvelles habitudes... Ce mercredi, Dour pend sa crémaillère. Les premiers curieux se promènent. Inspectent les lieux. C'est beau. C'est propre. On se croirait presque au Pukkelpop. Si la Last Arena, la Caverne et le Dub Corner sont fermés, le reste du site se met tout doucement en branle. Premiers pogos. Non, ce n'est pas devant un groupe de rock que ça se passe. On vit en 2018: ce sera à un concert de rap. Energie punk. Dans la Boombox, le 77 (des potes de Zwangere Guy et de l'Or du commun) soulève un bel enthousiasme...
...