Théo "Cosmografik" Le Du Fuentes résume sans hésiter la devise qui habitait ses années street art, il y a huit ans. L'artiste qui officiait au sein du collectif Raspouteam ne cimente plus, sur les murs de Paris, des codes QR liés à des pages oubliées -et sombres- de son histoire. Au placard les carrés de faïence activistes. Jonglant désormais avec de vrais pixels, le créateur a transformé le sentiment d'urgence de ses interventions murales en gameplay sur
...