"E3, c'est plus que des jeux vidéo, et les jeux vidéo peuvent être plus que du divertissement", a assuré devant la presse Yves Guillemot, le PDG d'Ubisoft, en présentant une collaboration avec Hit Record, une start-up fondée par l'acteur américain Joseph Gordon Levitt (Inception, Snowden...).

Ubisoft utilise depuis longtemps les avis des joueurs pour concevoir ses jeux, mais il compte aller plus loin, en utilisant directement du contenu imaginé par les fans via Hit Record.

Hit Record, qui se présente comme une plateforme collaborative de création et une maison de production, participera à la conception de certains contenus du deuxième volet du jeu d'aventures dans l'espace Beyond Good and Evil (BGE).

"Depuis toujours, dans l'industrie du jeu vidéo, il y a eu un mur entre les joueurs et les développeurs. Avec cette collaboration, nous allons abattre ce mur", a promis Guillaume Brunier, producteur de BGE 2. Par exemple, les joueurs peuvent créer ensemble de la musique qui passe sur une station de radio pirate dans l'espace présente dans le jeu, a expliqué Joseph Gordon Levitt. "Je pense que les jeux vidéo sont l'avenir, et, sur bien des points, bien plus que les films", a ajouté le comédien.

Une autre vedette d'Hollywood, Elijah Wood (Le Seigneur des anneaux), lui-même joueur insatiable et co-fondateur de la maison de production SpectreVision, est derrière un autre jeu d'Ubisoft, Transference, un thriller psychologique en réalité virtuelle, dont la sortie est prévue pour cet automne.

Lundi, Ubisoft a aussi dévoilé la bande annonce de la suite très attendue de son jeu historique à succès Assassin's Creed.

Le E3 est le plus grand salon dédié aux jeux vidéo. Il s'ouvre mardi pour trois jours. Près de 70.000 personnes avaient fréquenté les allées du salon l'an dernier.