En retard par rapport à, entre autres, Google (avec Youtube), Apple et Spotify, Facebook se devait de revenir à hauteur de ses concurrents au niveau du streaming musical. Ce sera bientôt chose faite puisque le plus grand réseau social a signé un accord avec Warner ce vendredi afin de "promouvoir une musique plus personnalisée auprès de ses utilisateurs".

L'accord permettra en outre aux maisons de disques de toucher les droits d'auteur pour toutes les vidéos publiées sur les applications de la marque Facebook, que ce soit une simple vidéo de cover ou une musique apparaissant en fond d'une vidéo de mariage, des vidéos qui n'étaient jusque-là pas soumises aux licences, ce qui a poussé les maisons de disques à apostropher Facebook. On se souvient notamment de la musique des vidéos virales "Mannequin Challenge", du duo Rae Sremmurd et appartenant à Universal. Les vidéos de ce challenge ont été visionnées des centaines de millions de fois sans être soumises à des droits d'auteur.

Ole Obermann, responsable numérique chez Warner, explique que le partenariat aidera à étendre l'univers du streaming musical et à créer des revenus supplémentaires pour les artistes. "Les clips créés par les fans sont une des manières les plus personnelles, sociales et virales de profiter de la musique, et on ne puise pas assez dans leur potentiel commercial", ajoute-t-il.

Si aucune information concrète sur la manière dont les contenus des compagnies pourront être utilisés sur les différents supports possédés par Facebook (Messenger, Instagram et Oculus), Warner a tout de même publié une courte vidéo sur Instagram, annonçant que les deux sociétés s'associaient pour "ajouter de la musique à nos souvenirs et nos moments."

Warner n'est pas la première compagnie à s'associer avec Facebook. La plus grosse maison d'édition, Sony/ATV, et le plus gros label de musique, Universal Music Group, l'avaient déjà fait il y a plusieurs mois. Les dirigeants de Warner se sont expliqués sur ce retard justifiant qu'ils voulaient "le meilleur accord possible".

Vers le streaming sportif?

En plus des contrats avec les maisons de disques, Facebook a également signé des accords avec des associations sportives. Dernièrement, ils ont pacté un partenariat avec la ligue de baseball américaine pour obtenir les droits de 25 matches. C'est la première fois qu'une grosse ligue de sport américaine accepte un accord pour une retransmission uniquement digitale. L'accord avec la ligue de baseball suit une série d'autres pactes avec la Champion's League, la Major League Soccer, les championnats universitaires américains de football américain et de basket-ball et la ligue mexicaine de football. Facebook a même essayé d'obtenir les droits pour la retransmission des cinq prochaines années de la ligue indienne de cricket pour un montant de 600 millions de dollars, mais a finalement été devancé par la chaîne Star India. Avec tous ces contrats, Facebook essaye de se positionner de plus en plus comme l'un des leaders du streaming vidéo dans le monde, en concurrence évidemment avec Youtube.

Guillaume Scheunders